L’adolescence moderne et ses mécanismes de défense

May 28, 2020

Pascal BREGERON

Force est de constater que l’adolescence pose problème actuellement avec la multiplication des

troubles qui se manifestent pendant cette période... Ces troubles comme autant de diagnostics

posés tentent de circonscrire la souffrance qui concerne le sujet adolescent mais sans aucun doute également les adultes qui s’occupent de lui. Ce phénomène n’est pas nouveau, le signifiant « adolescent » est justement une construction, un concept, une détermination symbolique pour désigner le passage de l’enfance à l’âge adulte...

a-prends-moi ! Apprentissage sous transfert et logique de l’objet a

May 28, 2020

Pascal BREGERON

Dans l’article célèbre datant de 1937 « L’analyse avec fin et l’analyse sans fin», Freud a évoqué les trois métiers impossibles, que sont éduquer, psychanalyser et gouverner. Que voulait-il dire par là ? Il est surprenant en effet que ce fut à la fin de sa vie, qu’il en vienne à exprimer des propos aussi pessimistes, mais on peut tout à la fois envisager des effets de contexte comme la grande guerre et la montée des nationalismes, annonçant la suivante, ainsi qu’un certain aveu d’échec, d’impuissance quant à la pratique de la psychanalyse, quant à son pouvoir de guérir les malades. 

La jouissance de la vie

May 08, 2020

Joseph ROUZEL

« La jouissance de la vie »…Cette expression étrange de Lacan dans "La Troisième" est un hapax. A ma connaissance elle n’apparait qu’une seule fois dans son œuvre écrite ou parlée. Je m’y suis donc attardé. 

Cette jouissance de la vie liée à la jouissance du corps nous pousse à penser ce qu’est la vie, et plus précisément la vie du corps. Encore convient-il de corréler ce ternaire à un quatrième : le réel qui fait le point de nouage.

 

PLACE, ORIGINE ET FIN DE MON ENSEIGNEMENT

April 29, 2020

Jacques LACAN

En 1967, Jacques Lacan tenait, dans le cadre des «Mardis du Vinatier » une conférence où il développait, à l’usage d’un public provincial, les grandes lignes de son enseignement. 

L'enfer c'est les autres, réflexions en temps de confinement.

April 11, 2020

Alice BRIAND CADIOU

Et si, l'enfer ne venait finalement, non pas des autres, mais de soi. En effet, Jean-Paul Sartre précise lors d'une interview en préambule du huis clos qui s'apprête à être jouée dans un théâtre par trois acteurs, que beaucoup se sont trompés, ont mal entendu, réflexion à propos en ces temps de confinement, où il n'est pas rare d'entendre l'enfer qui nous viendrait des autres en tant qu'ils seraient à l'origine de tous nos maux. Sartre rectifie de son vivant et informe l'auditeur de ne pas s'y tromper. « L'enfer » dit-il, dans une présentation audio de la pièce de théâtre tirée de son ouvrage, « c'est l'absence de coupure ».

Discours de l’analyste et politique de discours

March 08, 2020

Sébastien FIRPI

Essayons-nous aux pas de côtés, et de ce même mouvement tentons simultanément articulation et désarticulation entre politique et psychanalyse afin d'entrouvrir une autre voie. 

LE « JE » PRIS AUX RETS DU « MOI ». Quand le spéculaire cède au spectaculaire

February 23, 2020

Fabienne POTHERAT

Suite à « l’affaire Griveaux » qui a posté une vidéo personnelle de masturbation,   images volées, relayées de très nombreuses fois, sur les réseaux sociaux, une réflexion me vient en écoutant cette phrase de Gérald Bronner, sociologue, écrivain :  « Les individus à l’origine de l’affaire ont essayé de transfigurer un voyeurisme en vertu. »

La psychanalyse au risque du politique (Colloque du 11 mai 2019)

February 21, 2020

Les lecteurs trouveront ici les textes du colloque du 11 mai 2019 organisé par l’@psychanalyse à Montpellier. 

Les petites mains du travail social

February 15, 2020

Serge DIDELET

Depuis quelques années, j’anime un groupe de parole pour des aidantes à domicile, en milieu rural montagnard. Les commanditaires, c’est-à-dire l’employeur, ont nommé le dispositif « Analyse des pratiques » ; cet intitulé – appellation mal contrôlée – est maintenant plébiscité dans les établissements sociaux, au détriment de la notion de supervision, que je préfère, même si celle-ci n’est pas sans inconvénients sémantiques.

L’objet petit a

January 06, 2020

Guy Massat

Texte de l’intervention à la séance du 10 mars 2005 de son séminaire « RSI ou pire... » (lecture de la séance du 15 avril 1975 du séminaire de Jacques Lacan « RSI »).

L'ami Guy Massat nous a quitté en 2019. Nous lui rendons ici hommage. 

Ce que les femmes psychanalystes ont fait à la psychanalyse

December 13, 2019

Françoise WILDER

Comment les femmes se sont-elles saisies d’une théorie inventée par des « messieurs », médecins de femmes «malades », théorie dont des femmes ont été la matière, théorie avec laquelle elles ont exprimé de nombreux désaccords, et qu’elles ont modifiée par de nombreuses ouvertures et constructions théoriques et pratiques...

Le corps entre le désir et la jouissance.

December 02, 2019

Barbara Guatimosim
La première expérience du corps surgit de l’inconfort contrasté par une jouissance inespérée, d’une satisfaction qui immédiatement se dérobe, une jouissance perdue de quelque chose qui s’échappe. Ce manque irréparable relance le désir toujours en déficit, insatisfait, désir condamné à se chercher, forgeant le sujet comme sujet du désir.

Comment dépasser la « frérocité » des frères ennemis ?

November 11, 2019

Joseph ROUZEL

Pourquoi tant de haine ?

Freud dans «Psychologie collective et analyse du moi», en essayant de comprendre le fonctionnement des groupes humains tente d’y répondre. Leçon à tirer: dans tout groupe  l’amour des uns se construit sur la haine des autres.
C’est dans Malaise dans la civilisation qu’il résume le mieux son propos : « Il est possible d’unir les uns aux autres par les liens de l’amour une plus grande masse d’hommes, à la seule condition qu’il en reste d’autres en dehors d’elle pour recevoir les coups. »

DISSOLUTION

November 11, 2019

Jacques LACAN

Je remets au Monde le texte de cette lettre avec mon séminaire du 15, s'il veut bien le publier entier. Afin qu'il se sache que nul n'a auprès de moi appris rien, de s'en faire valoir. Oui, le psychanalyste a horreur de son acte. 

Idéologie, société, et inconscient freudien.

October 29, 2019

Serge DIDELET

En ces temps de néocapitalisme triomphant, le signifiant idéologie pourrait sembler désuet, voire douteux ou suspect. A la fin des années 80, la Doxa n’avait-t-elle pas annoncé la mort des idéologies ? Annoncer le déclin des idéologies, c’est plus que jamais de l’idéologie, laquelle avance toujours masquée. Cette annonce, largement relayée par les médias, était de la poudre aux yeux ; les détenteurs apocryphes du pouvoir planétaire voulaient surtout se débarrasser (enfin !) du marxisme, cette épine dans le pied du « talon de fer » capitaliste, pour faire un clin d’œil à l’homme admirable que fut Jack London. Annoncer qu’il n’y a plus d’idéologie, c’est, en filigrane acter le fait qu’il n’y en aurait plus qu’une seule, d’idéologie, désirable, viable et vendable ; une idéologie aboutissant à une pensée unique qui est celle du discours du capitaliste, par laquelle, l’agent, sujet de l’individuel, doit courir sans cesse après la queue de la comète de l’objet cause du désir, c’est-à-dire ce que nous appelons l’objet @, grâce à l’inventivité de Jacques Lacan. 

 

Fin du monde et collapsologie : l'acte dans l'urgence ?

October 20, 2019

Sarah TROUBE

Il va être question lors de cette séance du séminaire d’urgence écologique, de fin du monde et de collapsologie, terme qui se répand beaucoup aujourd’hui dans les média et le discours ambiant, qui a été créé en 2015 pour désigner l’étude de l’effondrement de la civilisation industrielle causé par les bouleversements de notre environnement, et les conséquences sociales, politiques et biologiques de cet effondrement. Je vais faire appel surtout à la philosophie et à l’épistémologie, en laissant pour la discussion la question du regard qu’on pourrait porter sur ce sujet à partir de la psychanalyse. 

HOMMAGES A ROGER GENTIS

September 23, 2019

Joseph MORNET, Marie ALLIONE, Claude ALLIONE

Roger GENTIS nous a quittés cet été, au mois d’août. Il avait 91 ans. Sa mort est passée quasiment inaperçue aussi bien dans les médias que dans les échanges entre professionnels. Sans doute est-elle survenue à son image : celle d’un homme discret qui avait choisi de se retirer du tumulte depuis de nombreuses années pour se recueillir auprès de siens à Orléans.

Séminaire de l’@psychanalyse du 17/09/2019. Le Grand mangeur d'aube

September 17, 2019

Joseph ROUZEL

Le poème : ça ne s’explique pas. Ex-pliquer, c’est déplier, comme une carte Michelin. Mais on a beau déplier un poème, ça forme toujours de nouveaux plis. Le poème ne se plie pas à l’explication. Il s’agit au sens premier d’une fabrication particulière. C’est le premier sens du mot grec poïesis, du verbe poeïn, fabriquer, confectionner, créer, produire, enfanter, agir, être efficace, composer un poème. 

De la fille (de) à la femme… Une (con)quête de la féminité.

August 04, 2019

Sébastien FOURNIER

Hormis sur la question de l’hystérie, Freud s’est très peu intéressé à la figure de la femme. Il l’a, pour ainsi dire, mis de côté, se contentant d’avancer « qu’il n’y a de libido que masculine ». Ses successeurs et disciples ont également, pour beaucoup, ignoré ce champ d’investigation. Il faut attendre les travaux des psychanalystes anglo-saxons, Winnicott, Klein et Bion entre autres, pour trouver la trace de véritables réflexions sur le sujet, et encore, ces derniers se sont surtout centrés sur la dimension maternelle ; autrement-dit, sur une période spécifique de la vie des femmes. Ainsi, nous sommes forcés de constater que cet objet d’étude est longtemps resté au second plan. Or, cette place particulière mérite qu’on en dise quelque chose.

 

Psychiatrie, santé mentale et psychothérapie institutionnelle

June 22, 2019

Serge DIDELET

 

Ce texte est la transcription de mon intervention à l’IREIS d’Annecy le 20 juin 2019

La troisième

May 22, 2019

Jacques LACAN

La troisième (c’est le titre). La troisième, elle revient, c’est toujours la première, comme dit Gérard de Nerval. Y objecterons-nous que ça fasse disque ? Pourquoi pas, si ça dit ce que. Encore faut-il, ce "dit-ce-que", l’entendre, par exemple, comme le disque-ours de Rome.

La Création n’a aucune forme

May 18, 2019

Geneviève DINDART

Malgré les persécutions de toutes sortes, la poésie s’applique à toujours refuser un ordre qui n’est pas le sien. Tout comme les Psychanalystes n’ont pas de langue commune, les artistes et les poètes non plus. Lautréamont d’ailleurs nous avertit : « La poésie doit être faite par tous. Non par un.» Les tours d’ivoire sont alors démolies, mais les paroles, elles, restent vivantes, sacrées. « La poésie n’est pas le lieu où l’on épargne l’ange », extrait d’un poème de Christof (phe) Meckel, en rejoint cet autre : « La poésie n’est pas le lieu où l’on prend soin de la beauté.» 

Psychanalyser ou broder l'impossible.

May 14, 2019

Christine MASDURAUD

Psychanalyser, ( virgule) ou broder l’impossible à entendre comme psychanalyser : métier impossible et broder comme une autre voie pour moi. Ou psychanalyser ou broder, (virgule) l’impossible : au sens d’occuper cette place de psychanalyste ou broder, à entendre comme deux activités n’étant pas des métiers au sens commun du terme, deux métiers impossibles. 

PSY et PO*

May 13, 2019

Claude SIBONY

 

Intervention lors de la journée inter-cartel ACF Voie Domitienne Octobre 2018 Montpellier

Emancipation → objet a (et inversement)

January 29, 2019

Guillaume NEMER

Lorsqu’elle se dit soucieuse du signifiant que la référence à Marx augure, la psychanalyse ne peut faire l’économie d’une pensée de l’émancipation. De prime abord, on ne voit pas bien comment la psychanalyse pourrait s’enticher des fétiches de l’émancipation sans faire les frais d’une rechute dans les enthousiastes vicissitudes de l’idéalisme dont le concept regorge. L’autonomie rate, la liberté rate, au nom de quelle magie l’émancipation échapperait-elle au régime du ratage ? 

Luc Diaz, « quelque imprévisible qui ne s’atteint que d’aventure ».

January 03, 2019

Adeline Yzac

Dehors, c’est le soir d’hiver dans la vieille ville. Dans la salle lumineuse, chez Joseph Rouzel, sous le haut plafond, assis devant nous, Luc Diaz parle. Sa voix danse. Rythmique étonnante. Jamais entendue jusque-là, comme un déroulé de décasyllabes, avec pour soutien l’accent d’oc qui porte le chemin ; et sur le chemin, la prosodie et la métrique à nulle autre pareille ; qui ramène aux troubadours, à leur invention d’une parole en vers. Envers et contre tout ce qui se fait et se dit ; et virtuose.

De « ma » pratique @psychanalytique …

January 03, 2019

Docteur Luc Diaz

L’homme parlant demande un voile. 

L’angoisse est notre seule nudité. 

Nous sommes une espèce totalement asservie à la mise en récit. 

Sans cesse, nous mendions un récit, dans l’espoir insensé, et, bien vite, désespérant, de mettre un peu d’ordre dans le chaos de nos mondes, qui, pour autant, n’existent pas. 

Sans cesse, nous nous la racontons. 

La jouissance et le mâle sain

January 02, 2019

Guillaume NEMER

L’avoir (masculin) ou le désirer parce que je ne l’ai pas (féminin) : dans les deux cas le monde de la

vie sexuelle s’organise autour du phallique, autrefois le père puis Nom du père. Quelles sont les

conséquences du primat du phallique pour la vie sexuelle ?

Retrou(v)er la psychanalyse : Eloge de l’impossible Colloque organisé par l’@psychanalyse les 6 et 7 octobre 2018

December 20, 2018

 On trouve ici la plupart des textes du colloque d'octobre 2018...

Le texte présenté par Marie-Jean Sauret Une politique de la psychanalyse a été publié dans la revue Psychanalyse YETU n°43. 

Melancholia

November 27, 2018

Serge DIDELET

Fureur scripturaire matinale évacuant les brumes oniriques où se rejouent sans cesse les duperies spéculaires de l’homme ; pulsions sublimées même si La Femme n’ex- iste pas - il n’y a que des femmes – n’en déplaise aux innocents, also sprach der psychoanalytiker. Oui, c’est ce qui arrive, lorsque les objets perdus jouent à l’incruste dans les rêves. Alors, apparaissent des femmes, éphémères et intrusives, feux follets insaisissables, éternel retour du refoulé ; restes diurnes de l’aube sale, déchets libidinaux et autres oripeaux de l’objet @ : « O revenez, amours envolées ; faites pas les cons, ya pas la place ! ».

Le Vide-Médian, un opérateur de l'acte analytique

November 20, 2019

Agnès BENEDETTI

J'ai commencé la calligraphie chinoise au début de l'été. C'est après avoir lu La passagère du silence, le récit de Fabienne Verdier1 sur sa quête, en Chine, à la fin des années 80. Vous imaginez bien que ça ne se déclenche pas ainsi, déjà, le livre, je l'ai dans ma bibliothèque depuis des années, et je ne l'ai lu que ce printemps. C'est l'expérience d'une mystique. Lisez-le, vous verrez, elle attrape la calligraphie et le travail dans le silence et la solitude comme une moniale.

Réseau et ressources

September 25, 2018

 Serge Didelet

Quand les rats quittent le navire à la mort du capitaine, ceux qui sont restés doivent serrer les rangs, pouvoir compter les uns sur les autres, et coûte que coûte, ne pas céder à la normose et à la morosité, résister et sauvegarder les espaces du dire. Ainsi, suite au décès de Pierre Hattermann en août 2016, le « réseau » fut traversé par un processus de déliaison quasi généralisé et le repli individuel de beaucoup de cet « entre nous » imaginaire. Il faut rappeler que Pierre, de par sa personnalité, sa gentillesse, et son charisme, avait réussi en quelques années à fédérer une bonne centaine de personnes en Haute Savoie.

Besoin, désir, demande… un débroussaillage théorique…

September 08, 2018

Serge Didelet

Besoin, désir, demande : L’usage de ces trois signifiants caractérise une métapsychologie freudienne augmentée par Lacan. Toute cure analytique s’origine dans la demande d’un analysant. Le déroulement de ce long parcours qu’est l’analyse – cette cinquième saison évoquée par J.B. Pontalis- est celui de la transformation de cette demande du sujet, dont celui qui l’adresse, bien souvent au début, sur le registre de la plainte, comprend peu à peu qu’il s’agit d’une affaire entre lui et son désir. 

September 05, 2018

Serge Didelet

Le 30 octobre 2013 au matin, et pour la 249 éme fois, j’entre tout fier dans le cabinet de Pierre Hattermann– psychanalyste - , avec mon « Chromebook », petit ordinateur portable que je viens d’acquérir. Selon les canons dominants de la mode - encore un coup de l’idéologie - , il est "comme il faut être", non pansu, à la ligne extra-plate, un écran de onze pouces, il démarre en trois secondes, montre en main, en phase avec cette époque non épique où la plupart des gens se vivent pressés, connectés, branchés, se sentent importants et désirent participer à la folie collective ; pris dans des flux, floués-flués, réduits à des consommateurs béats-morts, assujettis aux réseaux sociaux, ce grand Autre au rabais ; mais ils ne le savent pas…ils ne savent pas grand-chose, il y a peu de gens conscientisés, l’aliénation joue pleinement son rôle, via le bras armé de l’idéologie et des appareils idéologiques d’Etat (Althusser 1970).

 

La mort est du domaine de la foi

September 02, 2018

Jacques Lacan

Ce texte est celui de la bande enregistrée de la conférence de Jacques Lacan donnée à la grande rotonde de l’université de Louvain, le 13 octobre 1972. 

DU DIAGNOSTIC AU TRAIT DU CAS : de la connaissance en psychiatrie

August 04, 2018

Dr Pascale Fauveau   

Aujourd'hui, penser mon travail de pédopsychiatre, c’est faire avec un puzzle : certitudes apprises, théories lues admises désavouées retrouvées, ébauches de constructions personnelles,  vingt années de cheminement  psychanalytique,  et plus encore d’expériences cliniques et thérapeutiques, sans oublier nombre de croyances rencontrées, et puis, tant de gens que j’ai entendus: soignés, soignants, institutions, colloques... et combien d’injonctions - enseignements sur les manières de faire - discours d’administratifs - exigences de parents - certitudes de collègues - etc....  que je peux ou ne peux suivre, un sentiment d’impuissance souvent pourtant chaque fois que j’ouvre la porte pour une nouvelle consultation, «cela» se remet en marche, la fatigue, le doute s’évanouissent, un coin du puzzle entre en résonance avec celui ou celle- là...

Contrat de fous contre les fous de contrats

August 03, 2018

 Benoît Le Bouteiller

Nous faisons l’hypothèse que notre activité d’accompagnement ne se fonde pas sur un contrat possible entre un individu qui sait (le professionnel) et un qui reçoit (le client). La vie n’émerge pas depuis des normes et des protocoles. Elle s’origine de la rencontre, la rencontre de corps, qui ne peut être que mutuel enrichissement, enseignement réciproque, accompagnement en partage.

Il n’y a que ça, le lien social

August 03, 2018

Joseph Rouzel

Une théorie du lien social se doit de prendre en compte cette forme de production du langage que l'on nomme sujet et qui en reçoit sa structure, c'est à dire son habitable, sa dit-mension. Le sujet habite une des trois structures définies par Freud : névrose, perversion ou psychose. Son mode d'habitation, son habitus pourrait-on dire, vaut symptôme.

Séminaire du 18 juin 2018 - C@stration, @rgent, @ffaires du Sexe, @mour et lien soci@l : le pivot du @.

July 16, 2018

Jacques Cabassut

Je voudrais suivre ce soir un double questionnement soulevé à l’occasion du colloque d’Angers « Nouvelles technologies, nouvelles psychologies ? Eduquer, soigner, abuser aujourd’hui » qui a eu lieu en novembre 2017 à L’Université Catholique de l’Ouest. Le corps du texte tentera de retranscrire les différents propos échangés, dans le cadre du séminaire du 5 juin 2018. Ce questionnement concerne le rapport au réel du sujet contemporain, lequel s’étend à la dimension de l’éthique dans la régulation du rapport à la jouissance, aux jouissances. 

 

Séminaire du 13 mars : Transfert à tous les étages…

May 20, 2018

Joseph Rouzel

 

Le transfert met en branle, entre deux corps parlants, ce pour quoi on les dit « humains », puisqu’à ma connaissance l’humain est le seul animal dont le corps est appareillé à la parole, « aparollé », ce qui constitue son « humus », donc le transfert met en branle le petit dieu Eros, l’amour. C’est l’essence même de toute rencontre humaine.

 

Deuil et mélancolie. Variations avec le texte de Freud.

May 20, 2018

Benoît Le Bouteiller

Dans l'édifice de la théorie freudienne, la question de la pulsion tient sans conteste une place

cruciale. L'élaboration de ce concept est faite d'étapes successives. Les trois essais sur la

théorie sexuelle constituent probablement ici un point de départ.

 

La psychanalyse actuelle

February 10, 2018

Joseph Rouzel

J'aimerai jeter un peu en vrac quelques considérations que le terme de « clinique

actuelle » m'a inspirées. Tout d'abord pour signaler que le terme de « clinique » ne va

pas de soi. Il faut préciser « clinique psychanalytique », car les cognitivo-comportementalistes

se disent aussi « cliniciens ».

Association l’@psychanalyse (L’@P)

February 06, 2018

« Il n’y a pas de rapport sexuel » ; « La Femme n’existe pas » ; « Pas-tout » etc (Lacan)... Et venant d’autres horizons : « Ceci n’est pas une pipe » (Magritte) ; « I would prefer not to » (Melville, dans Bartleby)1 ; « Le tao dont on parle n’est pas le tao» (Lao-Tseu)...
Autant d’expressions différentes de la négativité qui enchâssent l’objet @2 que Lacan nous a transmis comme sa seule invention. Mettre aux commandes l’objet @ dans une association de psychanalyse, c’est choisir délibérément d’avoir affaire au réel, là où il vient trouer l’être, le pouvoir et le savoir, afin d’en tirer des effets de création et d’invention.