top of page
SUPERVISION, REGULATION D’EQUIPE, ANALYSE DE LA PRATIQUE, ANALYSE INSTITUTIONNELLE… UNE EXTENSION DE LA PSYCHANALYSE ?
SUPERVISION, REGULATION D’EQUIPE, ANALYSE DE LA PRATIQUE, ANALYSE INSTITUTIONNELLE… UNE EXTENSION DE LA PSYCHANALYSE ?

sam. 12 oct.

|

Montpellier

SUPERVISION, REGULATION D’EQUIPE, ANALYSE DE LA PRATIQUE, ANALYSE INSTITUTIONNELLE… UNE EXTENSION DE LA PSYCHANALYSE ?

Samedi 12 et dimanche 13 octobre 2024 Salle Pétrarque, 2 place Pétrarque, 34000 Montpellier ACCUEIL À 8h30

Heure et lieu

12 oct. 2024, 08:30 – 13 oct. 2024, 17:00

Montpellier, 2 Pl. Pétrarque, 34000 Montpellier, France

Invités

À propos de l'événement

Les dispositifs de questionnement de la pratique en équipe permettent aux professionnels du soin, de l’éducation, de l’enseignement de retrouver leurs ressources vives, noyées sous des flots d’injonctions paradoxales, empêtrées dans des impératifs industriels de rentabilité, bloquées par des pratiques de

management féroces, fourvoyés par des miroirs-aux-alouettes éducatifs et thérapeutiques (PNL, méthodes cognitivo-comportementales, usage sans limite des médicaments…). Ces pratiques de parole, toutes issues, peu ou prou, de l’avancée de Freud, font vivre la psychanalyse dans le monde, dans ce qu’elle a de plus tranchant quant à ses capacités de restaurer chez chaque professionnel ses forces d’invention mises au service de l’institution et desdits usagers, et partant, de subversion du discours capitaliste dominant qui conduit tout droit à la destruction de l’humain et de ses habitats.

« Avant de soigner le patient, il faut soigner le service ! », affirmait François Tosquelles, le père fondateur de la Psychothérapie Institutionnelle et de la notion de

« contre-transfert institutionnel ». Ces dispositifs cliniques participent au décloisonnement de la parole et au traitement institutionnel du transfert que ce soit entre populations en souffrance et professionnels de la structure (supervision), ou entre professionnels (régulation).

PROGRAMME DES INTERVENTIONS

Samedi 12 octobre - 8h15 accueil

9h- 12 h

Jacques Cabassut, Joseph Rouzel, Apertura

Saul Karz, Extension et/ou mise à l’épreuve de la psychanalyse ?

Isabelle Pignolet de Fresnes, Ce que l’analyse des pratiques offre à la psychanalyse

Christian Gauffer, Du prêt-à-porter au prêt à penser

Benoit Hibon, Les œuvriers de l’extension de la psychanalyse en institutions : passeurs de l’Humain contre dogmes consuméristes

14h-17h30

Jean-Yves Broudic, Rencontre avec des professionnels - Rencontre avec le réel.

Serge Didelet, Le superviseur confronté à la maltraitance institutionnelle

Jeannine Duval-Héraudet, Pas tout seul !

Dominique Friard, De la daube institutionnelle à la soupe au caillou : comment mitonner un espace de parole ?

Joseph Rouzel, L’insu perd vie, si on…

Dimanche 13 octobre - 8h15 accueil

9h-12h

Corinne Mascarro, De la psychanalyse à la supervision, « la mémoire poétique » une donnée salvatrice face aux sidérations institutionnelles...

Xavier Gallut, Le récit dans l’analyse des pratiques

Jeanne Lafont, Une histoire de discours

Claude Allione, Transmission et supervision

14h-17h

Marie Allione, L’éventail et la boussole, supervision et engagement…

Agnès Benedetti, Que fait le psychanalyste dans les supervisions ?

Marc Maximin, Encore des mots, toujours des mots mais pas les mêmes mots…

Jacques Cabassut, La mer folle : du transfert, de transfert de transfert ...

Billets

  • Normal

    Avec le billet est compris la remise de l’ouvrage « La supervision d’équipes en question », paru aux Éditions L’Harmattan en 2024

    80,00 €
  • Etudiant / demandeur d'emploi

    20,00 €

Total

0,00 €

Partager cet événement

bottom of page