• Admin

Pauline VARGOZ, La folie littéraire (commentaire)

Écrire est pour moi un processus très corporel. Il a d'ailleurs fallu que j'en passe par la trace manuscrite, apposée par le corps, tout d'abord comme dans sa continuité, pour que s'en dessine des contours autonomes.


Folie Littéraire
.pdf
Download PDF • 260KB

41 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Ce qu’il a dit, Freud, l’affreud, c’est qu’il n’y a pas du su-je. Rien ne supporte le su-je. Autrement dit, au jeu du je se substitue – c’est ce que je tente d’énoncer aujourd’hui – le baffouille-à-je

Écrire, toujours le ratage de l’objet, sa fuite dans les décombres et les ruines. Ça n’advient que dans l’échappée belle. Le cristal de la lettre l’accueille dans son retrait.