Séminaire d’été 2020 de l’association l’@psychanalyse

Vendredi 28 et samedi 29 août

 

« Dis, qu’as-tu-fait, toi, de ton analyse ? »

 

                                                      « Dis, qu’as-tu fait, toi que voilà,
                                                      De ta jeunesse ? » Verlaine, Sagesse, 1881.

 

Le dispositif de la passe inventé par Jacques Lacan fut présenté dans sa « Proposition du 9 octobre 1967 sur le psychanalyste de l’École ». L’objectif annoncé était d’éclairer le passage à l’analyste et d’inaugurer un mode nouveau de transmission de la psychanalyse. 11 ans plus tard, à Deauville, le constat est amer : « Bien entendu c’est un échec complet… La seule chose importante, c’est le passant, et le passant, c’est la question que je pose, à savoir qu’est-ce qui peut venir dans la boule de quelqu’un pour s’autoriser d’être analyste ? » La plupart des dispositifs de passe qui fonctionnent tournent à la commission de garantie, où le passant doit faire la preuve qu’il a bien digéré les mots de la tribu. Témoignage d’une allégeance et d’une servitude volontaire. Là le travail du transfert investi dans la cure se pervertit en transfert à une école, une association et non, comme le suggère Lacan, à un transfert de travail, où chacun y est seul, mais pas tout seul à être seul.

 

Il s’agira donc de repartir de ce ratage pour en frayer des voies nouvelles. Et d’inventer une passe en acte. A la manière de Verlaine : « Dis qu’as-tu fait, toi que voilà, de … ton analyse » ?

Un petit groupe se réunira aux derniers ors de l’été selon un dispositif minimum. Chacun présentera un travail écrit à partager et discuter, à sa façon, selon son style, sur une thématique qui lui convient. Il y a lieu de faire valoir que là aussi, au même titre que l’analyste, le passant ne s’autorise que de lui-même et de quelques autres. 

 

Le séminaire est ouvert en priorité aux membres de l’association, mais peut accueillir aussi tout participant intéressé par la démarche.

 

Malgré les incertitudes liées au corona nous avons décidé de maintenir les dates : vendredi 28 et samedi 29 août, à Montpellier, dans les locaux de Psychasoc, 3 rue Urbain V. Code: 4238.

Pour nous y préparer nous avons concocté le dispositif suivant:

- Jacques Cabassut et moi-même vous accueillerons et présenterons le séminaire 

-  Chaque participant (y compris le deux organisateurs) viendra avec un écrit qu'il exposera sur son cheminement dans la psychanalyse et ce qu'il en a tiré (Environ 1/4 d'h). Le ton, le style, les contenus sont ouverts. 

- L'exposé sera suivi d'une discussion en groupe.

- Nous conclurons les deux journées en faisant l'évaluation entre nous de ce dispositif de passe que nous inventons et mettons à l'épreuve.

 

Ce qui serait bien c'est que vous m'envoyiez un bon mois avant les textes que je ferai circuler parmi les participants. Je pense que les échanges n'en seront que plus riches.

 

Pour plus d'infos: apsychanalyse.org

Inscriptions :

Chèque de 50 € à l’@psychanalyse

3 Rue Urbain V, 34000 MONTPELLIER

Mail : apsychanalyse@gmail.com

© 2019/2020 par L'@psychanalyse

  • Facebook Social Icon